fbpx

Conférence inter-sites en direct du Tour de France

 

 

Conférence inter-sites Bachelor en Management du Sport : Nantes / Rennes / Tours

 

Accueil et présentation par Cédric Chevalier, Directeur IRSS SPORT

Invité : Thierry Eon

A 42 ans, Thierry Eon est aujourd’hui l’une des voix du sport français. Originaire de Merdrignac, le speaker breton a notamment officié, lors de la Coupe Davis et du Mondial de handball, mais aussi Roland Garros, et le Tour de France. Créateur et dirigeant de l’Agence 3 Néo et Speak events.

 

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Agence 3néo/ Speak events @agnce3neo sur instagram, FB et twitter
http://www.agence3neo.com/

Société qui aujourd’hui se déploie à l’international, avec l’Afrique du Nord, le Sénégal, mais aussi l’Italie la Belgique, l’Allemagne ou encore les Pays Bas.

 

Quels conseils donneriez-vous aujourd’hui à nos jeunes étudiants qui démarrent ou qui terminent leurs études dans le monde business sportif ?

« Il faut être en phase avec l’actualité ! Surtout aujourd’hui, la crise sanitaire touche notre activité au quotidien, et nous devons nous adapter, trouver des solutions. Lisez !! L’Equipe, Ouest France, Télégramme, bref, tous les quotidiens !

Il est essentiel d’avoir une veille sur l’actualité, et les contraintes de la crise sanitaire pour être réactif !

C’est comme cela que vous pourrez préparer au mieux votre entretien. »

 

Puisque vous parlez des entretiens, Thierry, pouvez-vous donner quelques conseils à nos étudiants ?

« Alors déjà il faut travailler vos CV, trop souvent on en reçoit avec des fautes ou des personnes qui surjouent, ou qui utilisent des logos ou des références d’entreprises. Il faut jouer la FRANCHISE ! Un CV propre sans faute avec votre parcours est essentiel. Ensuite lors de l’entretien toujours pareil, vous avez le droit de dire : je ne connais pas, et j’ai envie d’apprendre !!! C’est essentiel ! Vous avez le droit de ne pas connaître, vous recherchez un poste de stagiaire, normal de ne pas connaître, mais vous devez avoir l’ENVIE !

Et surtout travaillez votre CV sur les loisirs, c’est très important, c’est ce qui fait que l’on va vous regarder autrement ou que l’on va vouloir vous rencontrer tout simplement ! Vous aimez le dessin, eh bien écrivez le !

Il faut travailler votre présentation globale, faire un vrai travail de présentation, pour pouvoir ensuite être à l’écoute de l’entreprise et de ses problématiques pour lui trouver des solutions. »

 

Thierry aujourd’hui vous travaillez sur le Tour de France, pouvez-vous nous dire en quoi consistent vos missions ?

« Alors ma mission principale est d’animer, de commenter le Tour pour les partenaires ici présents. ASO, la société organisatrice du Tour de France invite des partenaires à suivre les étapes, et nous leur proposons avec Jimmy Casper un regard sur la course que nous vivons tous les jours.

C’est une grosse organisation, 4700 personnes qui se déplacent sur chaque étape, tous les jours.»

 

Thierry, comment vous positionnez-vous par rapport aux JO ?

« Alors concrètement avec la crise sanitaire, les JO de Tokyo semblent compromis pour moi, j’étais sur le projet depuis plus de 10 ans, malheureusement aujourd’hui avec un budget clairement réduit à celui qui devait être à l’initial, cela risque d’être très compliqué.

Concernant les JO de Paris, là vous, en tant que jeunes, vous avez une vraie opportunité à saisir, notamment avec les entreprises partenaires. Il va y avoir une multitude d’entreprises qui va se servir des JO, pour proposer de l’évènementiel à leurs salariés, pour proposer des projets autour des JO, et vous avez une vraie carte à jouer ! Il me semble que vous pouvez vraiment commencer à réfléchir.»

 

Thierry ma dernière question portera sur l’évènementiel sportif, il y a une quinzaine d’années, ce domaine était réservé aux parisiens, l’activité du business sportif était surtout réservée à la capitale. Aujourd’hui nous voyons de plus en plus d’évènements en province, penses-tu que ce n’est qu’une tendance ou bien ce sont des territoires à développer et à investir dans l’avenir ?

« J’ai créé l’OPEN de RENNES de Tennis il y a plus de 10 ans maintenant, évidemment qu’il y a beaucoup de choses à faire sur nos territoires, il faut y croire et être créatif pour réussir ! »

 

SAVOIR FAIRE 

  • CV «propre », c’est-à-dire sans faute ! Une photo professionnelle, allez chez le photographe, travaillez votre ligne Loisirs !
  • Envoyer un CV à une seule entreprise évitez les copier/coller pour ne pas faire d’erreurs ; mieux vaut envoyer tous les jours sur une semaine 5 CV, que d’envoyer 25 CV un même jour ! Envoyer un CV doit se faire avec de l’implication et de la concentration, pensez aussi à bien intituler votre CV, vous avez le droit d’être originaux ! Adressez votre mail à la bonne personne (identifiez au préalable organigramme de la société), préférez envoyer une candidature tard un soir, cela permet au recruteur de l’avoir dès 8h le lendemain matin !

 

SAVOIR ETRE :  

  • Se présenter ! Avoir une tenue adaptée (c’est-à-dire en adéquation avec l’entreprise que vous envisagez).
  • Langage adapté (attention au vocabulaire technique utilisé)

 

COMPETENCES PROFESSIONNELLES A DEVELOPPER :

  • Définir les compétences que vous avez acquises lors de vos études, faire le point sur les modules sur lesquels vous êtes à l’aise.
  • Définir les compétences que vous avez acquises dans votre vie personnelle (engagement associatif, accompagnement d’équipes sportives…)
  • Développer son réseau professionnel, multiplier les contacts, veille sur les réseaux sociaux.