fbpx

Interview de Vincent David, Directeur Marketing à Eurosport, membre de notre comité de Pilotage

1 / En quelques mots, pouvez-vous vous présenter ?

➡️ Vincent David, j’ai 40 ans. Breton. 2 petites filles. Fan de tennis

2 / En quoi consiste le métier de « Directeur Marketing » à EUROSPORT  ?

➡️ Mon rôle consiste à gérer le baromètre ! Identifier ce qui marche et ce qui ne marche pas.

J’alimente ensuite la direction générale et les différentes divisions en partageant mes recommandations.

L’analyse des audiences (TV, site, appli, plateforme de streaming, réseaux sociaux…) et la compréhension des attentes des fans sont au cœur de mon activité

3 / Comment votre projet professionnel s’est-il dessiné au fur et à mesure de ces années ?

➡️ Du plus large au plus spécifique…une appétence pour l’international dès le lycée et le début des études supérieures. Quelques voyages, mes premiers stages à l’international (banque ; textile…) dans des secteurs intéressants mais – à mes yeux – pas transcendants. Stage de fin d’études au marketing international de la radio NRJ et je n’ai pas quitté les médias depuis ! Après 10 ans de vie professionnelle (RTL ; M6) j’ai voulu travailler dans le sport mais impossible de dire « je suis passionné de sport, embauchez-moi ! », j’ai mis en avant mes compétences pour basculer chez Eurosport et enfin associer tout ce que je recherchais INTERNATIONAL – MARKETING – MEDIA – SPORT

4 / Quelles sont les qualités indissociables pour être Directeur Marketing pour un média ?

➡️ Une expertise technique sur certains dossiers (mesure d’audience, études quali/quanti,…) pour asseoir la légitimité. Une curiosité et une culture générale sur notre écosystème sport business (média, business models, concurrence…). Certainement des qualités de leadership ; Et puis indéniablement une capacité à encaisser le stress et les lourdes charges de travail 😉

5 / Envisagiez-vous ce métier ou Eurosport à 20 ans ?

➡️ Ce métier oui mais je n’envisageais pas de travailler chez Eurosport. Je n’y pensais pas à vrai dire…je regardais la chaîne chez mes parents en Bretagne et c’était inconcevable

7 / Quels conseils donneriez-vous aux étudiants de notre Bachelor en Management du Sport IRSS-ESSCA ?

➡️ De se concentrer sur une compétence ! 75% des français se déclarent intéressés par le sport donc ce n’est pas différenciant. Chez Eurosport, même le comptable est passionné de sport mais on est venu le chercher pour son expertise…La passion pour le sport est un prérequis. Lors de mes entretiens ce n’est qu’en forme de conclusion que j’ai dit « ah au fait, j’ai le tennis qui coule dans mes veines et j’ai appris à lire avec l’Equipe »

9 / Bientôt 10 millions de Fans Facebook pour Eurosport, comment expliquez-vous ce succès ?

➡️ Eurosport est effectivement très fort sur les réseaux sociaux, nous avons de bons Community managers, des outils performants et une stratégie simple : se concentrer sur les sports principaux (1 post sur 2 concerne le foot), beaucoup de vidéos (formats adaptés et courts). La course au nombre de fans est terminée, aujourd’hui la qualité de la relation avec le fan est plus importante. C’est-à-dire que nous souhaitons que le fan s’engage avec notre contenu et nous avons changé nos indicateurs de performances en ce sens. L’objectif étant que le fan interagisse avec notre contenu sur les réseaux sociaux afin de l’amener sur notre site Internet. A partir de là c’est plus facile de monétiser (via pub) et de l’inviter à s’abonner à notre contenu (service de streaming en ligne)…c’est l’optimisation du parcours client

10 / Quelles sont vos ambitions marketing pour l’année 2019 avec la pluralité événements sportifs à venir sur l’année ? 

➡️ La volonté est de prendre un virage a 180 degrés ! On change de business model. Aujourd’hui pour regarder Eurosport (en France), il faut s’abonner à Canal Sat (qui nous rémunère en retour). Demain nous voulons nous adresser directement aux fans en leur proposant des offres à la carte. Nous passons d’une stratégie BtoB a une stratégie BtoC.

L’objectif est de devenir le Netflix du sport et d’augmenter notre nombre d’abonnés à Eurosport player. Nous réfléchissons à développer des offres pour les fans de golf, les fans de cyclisme etc

11 / Un dernier mot ?

➡️ Ce changement de stratégie s’accompagne par des besoins en compétences radicalement différents. Spécialistes de la data (data scientists), du SEO, du CRM,….des opportunités énormes pour de nouveaux diplômés !!